Page 4 sur 4

Re: Tueur le Grêlé.

MessagePosté: Sam 21 Jan 2017 17:45
par Kassandra
Aujourd'hui, TF1 consacrait son émission "grand reportage" au grêlé:

Le replay est visible ici:
http://www.tf1.fr/tf1/grands-reportages ... -crim.html

Re: Tueur le Grêlé.

MessagePosté: Ven 17 Mar 2017 19:27
par Kassandra

Re: Tueur le Grêlé.

MessagePosté: Sam 2 Nov 2019 11:19
par Martine34
L'hypothèse soutenue par la famille BLOCH et celles d'autres victimes et quelques enquêteurs à propos du niveau culturel du "Grêlé" et du nom d'"Elie Louringe" peut-être inspiré par le roman de Gontcharov semble très intéressante. Même si ce sont des plagiats, les lettres et poèmes envoyés aux deux jeunes filles et les rendez-vous "littéraires" qui leur étaient donnés à la librairie " Le Divan"(alors rue Bonaparte) ne peuvent pas venir d'un marginal inculte. Cette librairie était fréquentée par des intellectuels. Personne n'y a donc jamais vu ou reconnu le "Grêlé"? Sans vouloir jouer les Maigret de pacotille, le pseudonyme, possible transcription volontairement erronée de la signature en cyrillique de Gontcharov, l'intérêt évident porté à la photographie par l'assassin semblent ouvrir des pistes qui n'ont peut-être pas été suffisamment exploitées?

Re: Tueur le Grêlé.

MessagePosté: Sam 2 Nov 2019 14:04
par Kassandra
@Martine34,
L'auteur des lettres a été identifié fin 2018 (podcast de Patricia Tourancheau) Il ne s'agit pas du grêlé mais d'un Français parti vivre à Kiev en 1993.
https://app.sybel.co/series/upBO7Ee3Xh

Re: Tueur le Grêlé.

MessagePosté: Dim 3 Nov 2019 19:00
par Martine34
Merci, Kassandra! Curieusement, Patricia T., qui intervenait récemment dans l'émission de Jacques Pradel "L'heure du crime", a bien précisé qu'on avait suivi une fausse piste en enquêtant sur un homme originaire de Kiev mais elle a reparlé sans toutefois la démentir de l'hypothèse échafaudée par les parents de Cécile à propos de Gontcharov Pourtant , l'émission semblait récente. Encore merci en tout cas pour ce renseignement. Bonsoir à vous.

Re: Tueur le Grêlé.

MessagePosté: Dim 3 Nov 2019 22:08
par Martine34
Je viens d'aller sur le site que vous m'avez indiqué, Kassandra et la reconstitution des faits y est très intéressante et rigoureuse.
Cependant, la piste de l'enseignant français établi à Kiev semble n'avoir été abandonnée que parce que ni la jeune Ingrid (même si elle s'est contredite dans ses témoignages) ni Luc Richard-Bloch ne l'ont reconnu sur les photos.
Si c'est le seul critère qui a fait renoncer à cette piste, il semble pourtant bien « léger » car de curieuses coïncidences existent entre ce professeur de français de la Sorbonne grand amateur de déguisements, de photo et de SM et les activités (extra-) universitaires de la jeune fille au pair. A-t-il été soumis à une analyse ADN ?

Une animosité certaine semble sourdre , à travers les commentaires de Patricia Touracheau, entre la journaliste et R.M. Moreau, qu'elle qualifie même de « vieux beau ».Elle semble démolir avec un rien de satisfaction la piste de Kiev qu'il avait élaborée sur le témoignage d'un psychiatre.Et pourtant ?

Re: Tueur le Grêlé.

MessagePosté: Lun 4 Nov 2019 00:31
par Kassandra
Il reste quand même beaucoup de brouillard autour de la piste Oblomov et ce n'est pas les propos de Corinne Herrmann qui vont aider à y voir clair.

Re: Tueur le Grêlé.

MessagePosté: Lun 4 Nov 2019 09:43
par Martine34
C'est exactement ce que j'ai pensé en écoutant ses commentaires un rien ...nébuleux.