Page 2 sur 2

Re: L'affaire Jonathan

MessagePosté: Mer 9 Avr 2014 09:53
par maryneo6
comment peut-ont faire du mal à des enfants?!

Re: L'affaire Jonathan

MessagePosté: Jeu 26 Fév 2015 16:47
par Seinnheiser
HAPPY a écrit:
Kassandra a écrit:
tradenia a écrit:Bonjour à tous :)
J'ai trois hypothèses :
-
- Le gamin s'est glissé sans faire de bruit dehors et à croisé par hasard la route d'un détraqué
peut-être aussi une quatrième : il est sorti à la rencontre de quelqu'un qu'il connaissait et s'est retrouvé piégé.

Quoi qu'il en soit j'espère que cette affaire sera un jour résolu.


Je pense que cette hypothèse est peu probable: le gamin a disparu pieds nus et en pyjama
http://www.lexpress.fr/actualite/societ ... 87247.html


J'avais oublié, mais oui effectivement, c'est important.


Cette hypothèse est concevable , l'express n'en sait pas plus que ce les enquêteurs ont établit et ne se donne pas la peine de vérifier certains propos . Il ne faut pas 6 h pour rallier Orval à St nazaire mais 4 sauf à faire une pause déjeuner . La séquestration sera remise en cause par la suite, il est fort probable que la jeune victime fut tué le soir même .La théorie selon laquelle il aurait suivit une personne qu'il connaissait se tient, cette dernière ayant fait en sorte que l'enfant quitte la chambre pieds nus pour en écarté la piste .

Re: L'affaire Jonathan

MessagePosté: Ven 5 Fév 2016 17:53
par Kassandra
RMC reprend les émissions NE:

le 8 février elle diffusera celle qui concerne le meurtre de Jonathan Coulom:

http://www.programme-tv.net/programme/c ... iffusions/

Re: L'affaire Jonathan

MessagePosté: Mer 2 Nov 2016 00:13
par Soann35
J'ai regardé l'émission NE que je n'avais pas vu. Affaire terrible, qui une fois encore reste sans coupable. J'ai tout de même une interrogation, comment kidnapper un enfant en pleine nuit sans que personne ne s'en rende compte ? Soit le meurtrier est un "habitué", qui a une méthode imparable, soit.... L'enfant connaissait son agresseur et l'a suivi.
La piste allemande a tout de même des points communs troublants. Cet homme dont il est question reconnait d'autres meurtres d'enfants (même modus aperandi) mais pourtant nie celui de Jonathan. Une voiture, une berline aurait été aperçu dans les environs du lieu où le petit garçon a été retrouvé.